AAC/CFP: Urban citizenships in the Horn of Africa

APPEL À CONTRIBUTIONS / CALL FOR PAPERS

Annales d’Éthiopie, vol. 32 (2017)

Dossier thématique : Citadinités dans les villes de la Corne de l’Afrique / Special issue: Urban citizenships in cities of the Horn of Africa

Date limite de soumission des propositions d’article (résumés de 1000 caractères) : 15 mars 2017 / Deadline for abstract (1000 signs) submission: March 15th, 2017.

Coordinatrices du dossier / Guest editors for the special issue: Amina Said Chiré & Bezunesh Tamru

Voir les détails ci-dessous / See the details below.

Version française ci-après

 

English

The Horn of Africa is characterized by moderate level of urbanization with the exception of the Republic of Djibouti, even though current trends show a stronger and general urban growth. Droughts and political unrests are also causes that magnify population movements to the nearest urban centers and increasingly to the metropolis, the latter are now nodal points of attraction for migratory flows at national levels as well as that of the Sub-Region. In a contemporary and diachronic perspective, this special issue intends to assess the links that urban dwellers in the large cities of the Horn of Africa have among themselves and with the urban space through the French concept of “citadinité” or urban citizenship.

Urban citizenships, considered here plural, question the social integration and urban practices of recent city dwellers living in new suburban areas or in the older inner cities. It is also the process of urban spaces’ production and the various social relationships to these spaces that are considered. The concept of urban citizenship sheds lights on ways of living and the building of identities, it is hence an entry for understanding space designations through social views and public policies.

This special issue will first assess the process of urban integration of newcomers. The ways they settle and integrate in the cities, as well as the tensions generated by their arrivals in previously established communities, urban as well as suburban rural, are to be discussed. A peculiar attention must be given to newcomers’ strategy in their aim to achieve their integration and their legitimation of urban citizenship. It is hence their own or informal way of access to housing, land, employment, urban services and sociability networks that are to be analyzed.

The urban practices of newcomers must also be reviewed in this special issue through their usage of places of sociability and economic activities as well as by the records of their residential movements.  At the city scale, newcomer’s spatial ways of urban settling, concentrated, diffused, fragmented etc must be analyzed.

The special issue focuses also on urban planning policies in particular by considering the question of their social targets. The links to urban spaces of ancient city dwellers as well as newcomers through their access to various urban resources made available by planning policies are hence to be questioned, as a matter of fact it is the access to the formal or legal city to newcomers and to the urban destitute that are here to be discussed. In a time of more or less strong return of African states in urban social policies, the existence and relevance of public actions in favor of employment, housing, urban land and facilities is to be discussed.

This special issue invites proposals from various disciplines: anthropology, geography, history, sociology, law, economics or political science on the subject of urban citizenship in the urban spaces of the Horn of Africa and in particular in the largest cities.

Deadline for abstract submission: 15 March 2017 (1000 signs, English or French)

Acceptance will be notified to authors by 5 April 2017

Deadline for full article submission: 5 July 2017 (max. 50 000 signs, English or French)

Please send your abstracts by email to the following addresses: direction@cfee.cnrs.fr  and secretariat.scientifique@cfee.cnrs.fr

 

Version française

Caractérisée par une urbanisation modérée, exception faite de la République de Djibouti, la Corne de l’Afrique connait actuellement une croissance urbaine  soutenue. Les  sécheresses et les troubles politiques sont également des facteurs amplifiant les mouvements de populations vers les centres urbains les plus proches et de plus en plus vers les métropoles, ces dernières polarisent désormais les flux aux échelles nationales comme à celle de la Sous-Région.  Dans une perspective contemporaine et diachronique, ce dossier thématique veut interroger les rapports que les citadins des grandes villes de la Corne de l’Afrique entretiennent entre eux et avec l’espace urbain au travers de la notion de citadinité.

La citadinité, considérée dans sa pluralité, questionne l’intégration sociale et les pratiques urbaines de citadins récents ou néo-citadins dans les périphéries urbaines ou dans les quartiers précaires du tissu ancien. Au-delà, ce sont aussi les modes de production d’espaces urbains et les rapports sociaux se rattachant à ces espaces qui sont interrogés par ce concept. La citadinité éclaire aussi sur les modes d’habiter et les constructions des identités, elle constitue ainsi une entrée pour comprendre la qualification des espaces par les représentations sociales et par les projets politiques.

Dans un premier temps, il s’agit d’interroger dans le dossier les processus d’intégration des néo-citadins. Leur mode d’accueil et d’insertion tout comme les tensions générées par leurs arrivées au sein de communautés déjà établies, urbaines ou rurales périurbaines, seront des points de discussions. Une attention particulière doit être donnée  aux stratégies mises en place par les néo-urbains pour réussir leur intégration et la légitimation de leur citadinité. Leurs propres modes d’accès informels au logement, au sol, à l’emploi, aux services urbains, aux réseaux de sociabilités devront ainsi être discutés.

Les pratiques urbaines des néo-citadins sont également examinées dans le dossier au travers des lieux de sociabilités et d’activités économiques ainsi que des parcours résidentiels. A l’échelle des villes, ce sont les formes de leurs ancrages qui sont à analyser en termes de concentrations, diffusions, fragmentations etc. spatiales.

Le dossier porte aussi une attention particulière aux politiques d’aménagements urbains en interrogeant leurs destinations sociales. Le rapport à l’espace urbain des citadins et néo-citadins aux travers des ressources mobilisées par les politiques d’aménagement est ainsi réinterrogé. Il s’agit ici de questionner l’accès à la ville formelle ou légale des néo-citadins et des plus défavorisés. Dans une ambiance de retours plus ou moins fortes des états africains en faveur des politiques sociales urbaines, l’existence ou la pertinence d’actions publiques encourageant l’accès à l’emploi, aux logements, au foncier et aux services pour les plus démunis doivent être analysées.

Ce dossier invite des propositions issues de plusieurs disciplines anthropologie, géographie, histoire, sociologie, sciences juridiques, économiques ou politiques sur les citadinités dans les espaces urbains de la Corne de l’Afrique et en particulier dans ceux des plus grandes villes.

 

Date limite de soumission des résumés : 15 mars 2017 (1000 caractères, anglais ou français)

L’acceptation sera notifiée aux auteurs à partir du 5 avril 2017.

Date limite de soumission des articles : 5 juillet 2017 (maximum 50 000 signes, anglais ou français).

 

Pour soumettre votre résumé : direction@cfee.cnrs.fr et secretariat.scientifique@cfee.cnrs.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *