Publication : DOSSIERS D’ARCHEOLOGIE « Ethiopie, un patrimoine exceptionnel »

PUBLICATION

Dossiers d’archéologie, n° 379, janvier-février 2017,

« Ethiopie, un patrimoine exceptionnel »

sous la direction de Jean-François Breton

dossier-ethiopie-2017

Depuis fort longtemps – plus exactement janvier 1975 – aucun Dossiers d’Archéologie n’avait été consacré à l’Ethiopie. Il était d’autant plus judicieux de combler ces lacunes que les recherches archéologiques se sont depuis déployées vers d’autres horizons tant géographiques que chronologiques.

Le nouveau Dossiers d’Archéologie intitulé « Ethiopie, un patrimoine exceptionnel » (janvier-février 2017, n° 379) répond à une double exigence. Illustrer tout d’abord la diversité des problématiques archéologiques, notamment celles qui se posent aux diverses missions françaises. Près de cinq missions françaises ou franco-éthiopiennes œuvrent sur le terrain (Omo Group Research Expedition/Mission Paléoanthropologique dans l’Omo, Mission  « Late Stone Age Sequence in Eastern Africa », Mission Wakarida, Mission Lalibela, Mission « Archéologie de l’islam dans la Corne de l’Afrique »). Ces entités, financées par le ministère des Affaires étrangères et le CNRS, reçoivent en Ethiopie un appui logistique du Centre français des études éthiopiennes (CFEE).

La seconde exigence consiste à mettre en avant la coopération scientifique qui s’est établie au cours de toutes ces années entre chercheurs français et éthiopiens. Associer nos collègues éthiopiens à ce numéro leur rend justice et honneur. A côté de ceux qui ont parfait leurs études en France, une génération de jeunes chercheurs ou d’assistants d’Université collabore à des projets archéologiques ou patrimoniaux (comme la restauration du Ras Ghimb à Gondar).

A la différence du précédent Dossiers d’Archéologie exclusivement consacré à la « Découverte de l’Ethiopie chrétienne », l’enjeu du dossier actuel, et non des moindres, consiste à souligner la diversité des terrains. Des pays afars aux terres oromos, des hauts-plateaux du Tigray au Manz, du lac Ziway au Lac Tana, chaque région témoigne d’un passé propre. L’Ethiopie offre un vaste éventail de temporalités différentes. Plutôt qu’une histoire continue de la reine de Saba à Hailé Sélassié centrée en grande partie sur les hautes terres, il faudrait envisager une histoire des marges dont la difficulté reste précisément à proposer des synthèses. Ainsi, ce dossier ne présente pas une lecture continue de l’histoire de l’Ethiopie mais éclaire surtout les recherches archéologiques récentes dans quelques régions.

De façon générale, ce dossier compte trois parties à peu près équivalentes : paléontologie/préhistoire, antiquité et Moyen-Age (jusqu’à la période dite gondarienne à la première moitié du XVIIIe siècle). Plusieurs « focus » traitent des projets de musées (la galerie de paléontologie et de préhistoire du Musée National d’Ethiopie, le musée de Wuqro) ou de restaurations (à Gondar), tous cofinancés par l’Ambassade de France, le CFEE et les autorités nationales ou régionales. Enfin, le dossier présente quelques guides récents sur l’Ethiopie.

 

SOMMAIRE

Jean-François BRETON. Introduction. L’Ethiopie, pays aux histoires multiples, page 6

Jean-Renaud BOISSERIE. A la recherche des temps perdus. Deux siècles d’archéologie éthiopienne, page 12

Yonas BEYENE. Les hominidés du rift afar, page 14

Jean-Renaud BOISSERIE. La vallée de l’Omo. Un laboratoire naturel pour comprendre l’évolution humaine, page 20

François BON. Le rift éthiopien au temps des grottes de Chauvet et de Lascaux, page 28

Jean-François BRETON. Dans l’Antiquité : des Sabéens aux Axoumites, page 30

Yohannes GEBRESELASSIE. L’alphabet éthiopien. Une origine discutée, page 36

Iwona GAJDA Le site axoumite de Wakarida, page 40

Anne BENOIST. Céramique et chronologie du Tigray oriental, page 45

Jean-François BRETON et Yohannes AYTENEW AYELE. Kwiha, une ville antique et médiévale, page 46

Wolbert G. C. SMIDT et Konrad MELCHERS. Le musée de Wuqro dans le Tigray, page 49

Eloi FICQUET. Reliques, archéologie et identité nationale, page 50

Marie-Laure DERAT. Une vision renouvelée du Moyen-Age grâce à l’archéologie récente, page 52

Bertrand POISSONNIER La culture Shay. Des païens sur les hauts plateaux, page 55

Claire BOSC-TESSIE. Les églises de Lalibela et le phénomène rupestre, page 58

Deresse AYENACHEW. Les cités musulmanes du Moyen-Age, page 62

Marie-Laure DERAT. Eglises et camps royaux au XVe siècle, page 66

Jean-Gabriel LETURCQ et Sisay SAHILE La restauration du château de Ras Ghimb à Gondar. Un monument qui traverse l’histoire, page 70

 

Sur l’auteur

Agrégé d’histoire, directeur de recherche au CNRS (UMR 7041. ARSCAN, NanterreNANTERRE), Jean-François Breton a été successivement chargé de la coopération universitaire à Djibouti puis directeur du Centre français des études éthiopiennes. Il a édité la série des « Fouilles de Shabwa » et récemment publié « Les bâtisseurs des deux rives de la mer Rouge/ Buildersacross the RedSea » Annales d’Ethiopie hors-série n°5, 2015.

 

Lien

www.dossiers-archeologie.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *