Jean-Renaud Boisserie: When nature changes

CONFÉRENCE / LECTURE

When nature changes (climate, environment, biodiversity)… Which consequences for life on Earth? Which consequences for our lives? A paleontological perspective on current environmental challenges, par/by Jean-Renaud BOISSERIE (CNRS/CFEE – Addis Ababa & IPHEP – Poitiers)

Conférence en anglais à l’Alliance éthio-française d’Addis-Abeba, lundi 30 novembre 2015, 17h30-19h, salle de cinéma / Lecture in English, Ethio-French Alliance of Addis Ababa, Monday, November 30th, 2015, 5:30-7 PM, theater.

[Version française ci-après.]

When nature changes (climate, environment, biodiversity)… Which consequences for life on Earth? Which consequences for our lives? A paleontological perspective on current environmental challenges

As COP 21 approaches, the world focuses onto the global climate change. This phenomenon involves all of us, as much in Ethiopia as in France. Yet, it is difficult to relate to our everyday life. In order to better understand its real dimension and its significance for our future, it is possible to examine similar events that occurred in the past, which can be considered as as many scientific experiments that nature conducted for us. This conference will put the on-going past climate changes into perspective of Earth’s environmental history. For this, the speaker will revive the past environmental cataclysms that turned our planet upside down. He will describe the climatic and environmental challenges that our ancestors faced, and how past humans responded to these challenges. In this regard, Ethiopian paleontological sites provide particularly important data. These ancient experiments of global or local changes help understanding that Earth’s past and on-going changes involve factors beyond the climate alone. They also help clarifying our ideas on the future impacts for our lives and societies, delineating the full range of possible futures.

Quand la nature change (climat, environnement & biodiversité)…  Quelles conséquences pour la vie sur terre ? Quelles conséquences pour nos vies ?  Mise en perspective paléontologique des enjeux environnementaux actuels

À l’approche de la COP 21, le changement climatique planétaire est au centre de toutes les attentions. Il nous concerne tous et toutes, tant en Éthiopie qu’en France. Pourtant, c’est un phénomène qui reste difficile à appréhender dans notre quotidien. Pour mieux comprendre son ampleur réelle et sa signification pour notre futur, il est possible de se pencher sur des phénomènes équivalents survenus dans le passé, qui sont autant d’expériences scientifiques menées à notre place par la nature. Au cours de cette conférence, le changement climatique actuel sera donc reconsidéré à l’aune de l’histoire environnementale de notre planète. Pour cela, le conférencier fera revivre les cataclysmes passés qui ont bouleversé notre planète. Il décrira également les défis climatiques et environnementaux que nos ancêtres ont dû affronter, ainsi que les réponses qu’ils ont pu y apporter. À ce titre, les sites paléontologiques éthiopiens fournissent des données précieuses. Ces expériences anciennes de bouleversement planétaire ou local permettent de constater que les changements de notre monde – passés, mais également actuels – vont en général au-delà de la seule question climatique. Elles aident également à se faire une idée plus précise des changements qui affecteront à terme nos vies et nos sociétés, et d’envisager ainsi les futurs possibles.

Le conférencier / The speaker

The speaker, Jean-Renaud Boisserie, is paleontologist, appointed by the CNRS to the French Centre for Ethiopian Studies (CFEE). He leads a research program on interactions between human evolution and environmental evolution, as recorded in the paleoanthropological sites of the Lower Omo Valley in southwestern Ethiopia.

Le conférencier, Jean-Renaud Boisserie, est chercheur au CNRS en paléontologie, affecté au Centre français des études éthiopiennes (CFEE). Il dirige un programme de recherche sur les interactions entre évolution humaine et évolution environnementale, enregistrées par les sites paléoanthropologiques de la basse vallée de l’Omo, sud-ouest de l’Éthiopie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *