Seminar : Presentation of the PANSER project « Natural Southern heritage »

SEMINAIRE / SEMINAR

PANSER. Patrimoines naturels aux Suds. Pour une histoire globale à échelle réduite / Natural Southern heritage. For a micro-scale global history

 By Guillaume Blanc

Date : Mercredi 30 octobre 2019, 14h00-15h30 / Date: Wednesday October 30, 2019, 02:00-03:30 pm

Venue : Berhanou Abebe Library, French Center for Ethiopian Studies (JanMeda https://goo.gl/maps/sutSritp3MU2)

 PANSER. Patrimoines naturels aux Suds. Pour une histoire globale à échelle réduite / Natural Southern heritage. For a micro-scale global history

 Le projet PANSER envisage la façon dont, de l’Afrique à l’Asie, de 1900 à nos jours, scientifiques, experts puis consultants circulent d’aires protégées en aires protégées au point de donner forme à une aire bio-patrimoniale afro-asiatique. En partant d’abord de six cas (Congo, Éthiopie, Zanzibar, Vietnam, Cambodge, Malaisie), il s’agit de suivre les trajectoires de ces faiseurs de patrimoine, d’étudier les négociations et les luttes qui se déroulent dans la nature mise en parc, et ainsi d’explorer une histoire globale à échelle réduite du patrimoine naturel. Le cas éthiopien se révèle ici particulièrement intéressant, non seulement pour discuter des archives qui peuvent éclairer l’histoire d’une diaspora internationale de faiseurs de patrimoine, mais aussi, grâce à ces archives, pour penser l’environnement aux Suds en termes d’adaptation plutôt que de dégradation.
/
The PANSER project aims to analyze how, from Africa to Asia, from 1900 to nowadays, scientists, experts then consultants have been moving from one protected area to another and as a result, have been shaping an Afro-Asian bio-heritage area. Through six first case studies (Congo, Ethiopia, Zanzibar, Vietnam, Cambodia, Malaysia), research intends to investigate the trajectories of these heritage-makers, study the negotiations and struggles enrooted into nature, and in doing so to explore a small-scale global history of natural heritage. The Ethiopian case can be particularly enlightening here, not only to discuss the archives that reveal the history of an international diaspora of heritage makers, but also, through these archives, to think about environment in terms of “adaptation” rather than “degradation”.

L’intervenant / The speaker

 Guillaume Blanc est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Rennes 2. Spécialiste de l’histoire environnementale de l’Afrique, ses recherches traitent plus particulièrement de la circulation globale des hommes et des savoirs qui préside à la patrimonialisation de la nature dans l’Éthiopie contemporaine.
/
Guillaume Blanc is an Assistant Professor in modern history, at Rennes 2 University. Trained in African Environmental history, his research are dealing with the global circulation of men and knowledge that orders the making of heritage in Ethiopia.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.