Call for Papers: Annales d’Éthiopie vol. 35

APPEL À CONTRIBUTIONS / CALL FOR PAPERS

Annales d’Éthiopie, vol. 35 (2023)

Dossier thématique – Archéologie en Éthiopie : archives et actualité de la recherche

Special issue – Archaeology in Ethiopia: archives and current research

 

Coordination Dossier 1. « Archives de l’archéologie éthiopienne » : Yonas Beyene, Anne-Lise Goujon, Clément Ménard / Coordination Dossier 2. « Nouvelles recherches en archéologie éthiopienne » : Alemseged Beldados, Caroline Robion-Brunner

Coordination Issue 1. “Ethiopian archaeology archives”: Yonas Beyene, Anne-Lise Goujon, Clément Ménard  / Coordination Issue 2. “New research in Ethiopian archaeology “: Alemseged Beldados, Caroline Robion-Brunner

 

Date limite de soumission des résumés: 8 mai 2022

Deadline for abstract submission: May 8, 2022

 

Voir les détails ci-dessous / See the details below

 

Archaeology in Ethiopia: archives and current research

The Archaeology Section of the National Library was created in Addis Ababa in 1952. It is the result of a cooperation agreement between the Ethiopian and French governments because of the emerging interest to develop research on the historical and archaeological heritage of the country. Before this cooperation, however, some archaeological research was undertaken in Ethiopia.  To mention some, at the turn of the 20th century, the first works were undertaken by the Deutsch Aksum-Expedition; and then, under the patronage of Emperor Haile Selassie I, François Azaïs, Roger Chambard, and Adolph Jensen, had undertaken a number of research expeditions and brought to light the potential of the wealth of Ethiopia’s archaeology.

On the occasion of the 70th anniversary of the creation of the “Archaeology Section of the National Library” of which the French Center for Ethiopian Studies is in part the successor, it is deemed important to devote Volume 35 of the Annales d’Éthiopie to archaeology, and this through two joint issues. The first one will take stock of the history of the discipline of archaeology in Ethiopia through the study of archives and collections that allow us to evoke the context and conditions of this research, and to portray the principal actors. The second issue aims at highlighting the most recent advances in the scientific and patrimonial field by presenting the primary results of ongoing projects, or syntheses of the most successful projects – all periods and disciplines of archaeology combined.

Issue 1. “Ethiopian archaeology archives”:

In Ethiopia, as elsewhere, archives are increasingly becoming the focus of special attention, with a need to preserve and organize them, but also to consider them as an object of research in their own right, or as a source of information. Archaeological archives are no exception to this phenomenon and are particularly precious as they are, along with the artifacts, the only elements that remain after the excavation. This issue focuses on two goals: i) to retrace the history of archaeological research; identifying the projects, their achievements, gaps, and biases of the various works carried out; ii) to nourish perspectives by presenting the potential of archival collections for current research. Contributions may take the form of an inventory – description of a collection, its nature, location, and potential – or they may focus on the analysis of these archives as an essential primary source. A return to field notes involves a return to raw data which, when examined in the light of the most recent issues and discoveries, allow the data to be reinterpreted. The indexing and permanent digital archiving (online repositories) of the collections presented, when possible, will be encouraged and supported.

Issue 2. “New research in Ethiopian archaeology “:

The Ethiopian history has been reinforced and partially built on the numerous archaeological research works that were carried out for more than a century. However, it still appears insufficiently addressed in view of the potential sites to be discovered, the sites never or partially excavated, the themes to be explored, the questions to be investigated, and the analytical tools to be put in place. Archaeology, a science that allows us to understand human culture through its material remains, must be pursued and encouraged. Through the presentation of the results of recent projects or syntheses of more accomplished projects, this issue aspires to shed light on the recent achievements and new paradigms of archaeology in Ethiopia. Which subjects, which themes, which regions, are currently the object of archaeologists’ attention? With what methodological tools? This snapshot of research will offer a reflexive analysis of the current state of archaeology, from its actors to its subjects. A privileged place will be given to young students offering them the opportunity to present their first academic works.

The Annales d’Éthiopie has, since its inception, had the vocation of presenting an account of activities and discoveries in the archaeological and historical fields. This dossier will enrich the corpus of published data, by articulating old and emerging works.

Deadline for full article submission: August 31, 2022 (max. 50,000 signs, English or French),

Please send your article by email to the following address: secretariat.scientifique@cfee.cnrs.fr & direction@cfee.cnrs.fr

Guidelines: https://www.cfee.cnrs.fr/IMG/pdf/ae_instructions_for_authors_2020.pdf

Annales d’Éthiopie is a multidisciplinary academic peer-reviewed journal with an international scientific committee, published by the French Centre for Ethiopian Studies (CFEE) and De Boccard. It covers all scientific fields, from the natural sciences (paleontology and earth sciences) to the humanities and social sciences and publishes articles on Ethiopia and the Horn of Africa. Submissions, in English or in French, are anonymously evaluated by two external referees (double-blind). Articles published in French are accompanied by an English short version. The journal is available for free on the Persée website (https://www.persee.fr/collection/ethio) after a one-year embargo.

In addition to the special issue, Annales d’Éthiopie will consider for publication any contribution in the fields covered by the journal, and particularly fieldwork reports.

 

_____________

Archéologie en Éthiopie : archives et actualité de la recherche

La section d’archéologie de la Bibliothèque Nationale, voit le jour à Addis Abeba en 1952. Elle résulte d’un accord de coopération entre les gouvernements éthiopien et français, en raison d’un intérêt naissant et d’un souhait de développer les recherches sur le patrimoine historique et archéologique du pays. Avant cet accord, toutefois, quelques recherches archéologiques avaient déjà été conduites en Ethiopie à la charnière du 20ème siècle. Les travaux pionniers de la Deutsch Aksum-Expedition, puis ceux, sous le patronage de l’Empereur Haile Selassie Ier, de François Azaïs, Roger Chambard et d’Adolph Jensen, avaient mis en lumière le potentiel de l’archéologie éthiopienne.

À l’occasion du 70ème anniversaire de la création de la section d’archéologie de la Bibliothèque nationale, dont le Centre français des études éthiopiennes est en partie l’héritier, il nous semblait important de consacrer le volume 35 des Annales d’Éthiopie à l’archéologie, et ce au travers de deux dossiers conjoints. Le premier dressera le bilan de l’histoire de la discipline archéologique en Éthiopie au travers de l’étude des archives et collections qui permettent d’évoquer le contexte et les conditions de réalisation de ces recherches et d’en dépeindre les principaux acteurs. Le second dossier vise à valoriser les avancées les plus récentes dans le domaine scientifique et patrimonial en faisant état des premiers résultats de projets en cours ou de synthèses pour des projets les plus aboutis – toutes périodes et disciplines archéologiques confondues.

Dossier 1. « Archives de l’archéologie éthiopienne » :

En Éthiopie comme ailleurs, les archives font de plus en plus l’objet d’une attention particulière, avec une prise de conscience de la nécessité de les conserver et de les organiser, mais également de s’en saisir comme d’un objet de recherche à part entière, ou comme une source d’information. Les archives de l’archéologie n’échappent pas à ce phénomène et sont d’autant plus précieuses qu’elles sont au côté du mobilier les seuls éléments qui subsistent après la fouille. Ce dossier est construit à travers une double ambition : i) retracer l’histoire des recherches archéologiques, en identifiant notamment le projets, acquis, lacunes et biais des différents travaux effectués ; ii) nourrir des perspectives en présentant le potentiel de fonds d’archives pour les recherches actuelles. Les contributions peuvent prendre la forme d’un inventaire – description d’un fond, sa nature, sa localisation et son potentiel, ou s’atteler à l’analyse de ces archives comme source primaire essentielle. Un retour aux notes de terrain implique un retour sur des données brutes qui, examinées au regard des problématiques et des découvertes les plus récentes, permet de réinterpréter ces données. L’indexation et l’archivage numérique pérenne (dépôts en ligne) des fonds présentés, lorsque possible, seront encouragé et accompagné.

Dossier 2. « Nouvelles recherches en archéologie éthiopienne » :

L’histoire de l’Éthiopie a été partiellement construite au bénéfice de nombreuses recherches en archéologie menées depuis plus d’un siècle. Toutefois, elles apparaissent encore insuffisantes au regard des sites potentiels à découvrir, des sites jamais ou partiellement fouillés, des thématiques à explorer, des questions à investiguer, des outils d’analyse à mettre en place. L’archéologie, science permettant de comprendre la culture humaine par ses vestiges matériels, doit être poursuivie et encouragée. À travers la présentation des résultats de projets récents ou de synthèses de projets plus aboutis, ce dossier aspire à mettre en lumière les acquis récents et nouveaux paradigmes de l’archéologie en Éthiopie. Quels sujets, quelles thématiques, quelles régions, font actuellement l’objet de l’attention des archéologues ? Avec quels outils méthodologiques ? Cet instantané de la recherche permettra d’offrir une analyse réflexive sur l’actualité de l’archéologie, de ses acteurs à ses sujets. Une place privilégiée sera donnée aux jeunes étudiantes et étudiants leur offrant ainsi l’occasion de présenter leurs premiers travaux universitaires.

Les Annales d’Éthiopie ont, depuis l’origine, vocation à présenter le compte rendu des activités et découvertes dans les domaines archéologique et historique. Ce dossier permettra d’enrichir le corpus de données publiées, en articulant travaux anciens et émergents.

 

Date limite de soumission des articles : 31 août 2022 (maximum 50 000 signes, anglais ou français)

Pour soumettre votre article : secretariat.scientifique@cfee.cnrs.fr & direction@cfee.cnrs.fr

Normes de la revue : https://www.cfee.cnrs.fr/IMG/pdf/ae_instructions_aux_auteurs_2020.pdf

Les Annales d’Éthiopie sont une revue pluridisciplinaire à comité de lecture international, publiée par le Centre français des études éthiopiennes (CFEE) et De Boccard. Elle couvre tous les champs d’étude, des sciences naturelles (paléontologie et sciences de la terre) aux sciences humaines et sociales, ayant pour objet l’Éthiopie et la Corne de l’Afrique. Les articles, proposés en anglais ou en français, sont anonymement soumis à l’évaluation de deux rapporteurs extérieurs (double aveugle). Les articles publiés en français sont accompagnés d’une version courte en anglais. La revue est consultable gratuitement sur le portail Persée (https://www.persee.fr/collection/ethio) avec une barrière mobile d’un an.

En plus de ce dossier thématique, les Annales d’Éthiopie considèreront également pour publication toute contribution dans les domaines couverts par la revue et en particulier les compte-rendu de mission de terrain.

 

Heading pictures – left: « Carte situant les stations lithiques visitées par M. Tringali en 1960-1962 »  by Roger Sauter © ARCCH archives; – right: Rock art site of Chabbé in the 1980′ © Kebede Bogale, ARCCH/CFEE archives


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search