Un nouvel écrin pour Lucy, Ardi et Selam / A new shrine for Lucy, Ardi and Selam

EXPOSITION / EXHIBITION

Le CFEE a célébré le 3 décembre 2014 l’inauguration des nouvelles galeries de paléontologie et de préhistoire du Musée national d’Éthiopie, à Addis-Abeba. Elles offrent une visibilité inédite aux recherches soutenues par le CFEE dans ces domaines cruciaux de la coopération scientifique.

On December 3rd 2014, the French Centre for Ethiopian Studies has celebrated the opening of the new paleontology and prehistory galleries of the National Museum of Ethiopia, Addis Ababa. The new display gives an unprecedented visibility of the research supported by the CFEE in these crucial fields of scientific cooperation.

Salle "Biodiversité du passé"/Room "Biodiversity of the past"

Salle « Biodiversité du passé » / Room « Biodiversity of the past »

L’inauguration a eu lieu en la présence du directeur général de l’ARCCH1, M. Yonas Desta, de la directrice du Musée national, Mme Mamitu Yilma, des Secrétaires d’État à la Culture et au Tourisme M. Mulugeta Seid et Mme Tadelech Dalecho, de l’Ambassadrice de  France en Éthiopie, Mme Brigitte Collet, et du directeur du CFEE, M. David Ambrosetti. Étaient également présents M. Jean-Renaud Boisserie (chargé de recherches CNRS, IPHEP2 Poitiers), conseiller scientifique de l’exposition qui avait présidé au comité scientifique chargé de son élaboration, ainsi que M. Maurice Taieb (directeur de recherche émérite CNRS, CEREGE3, Aix-en-Provence), venu à l’invitation de l’Ambassade de France en Éthiopie fêter les 40 ans de la découverte de Lucy par la mission qu’il dirigeait.

The opening ceremony has been held in the presence of the General Director of the ARCCH1, Mr Yonas Desta, the Director of the National Museum of Ethiopia, Mrs Mamitu Yilma, the State Ministers of Culture and Tourism, Mr Mulugeta Seid and Mrs Tadelech Dalecho, the Ambassador of France to Ethiopia, Mrs Brigitte Collet, and the Director of the CFEE, Mr David Ambrosetti. M. Jean-Renaud Boisserie (CNRS researcher, IPHEP2, Poitiers), scientific advisor who chaired the scientific committee in charge of the contents of the exhibition, as well as M. Maurice Taieb (CNRS honorary research director, CEREGE3, Aix-en-Provence), who was invited by the French Embassy to come and celebrate the 40th anniversary of the discovery of Lucy by his mission, were there as well.

Jean-Renaud Boisserie
Le paléontologue Jean-Renaud Boisserie, conseiller scientifique de l’exposition / Paleontologist Jean-Renaud Boisserie, scientific adviser for the exhibition
Devant Lucy, Berhane Asfaw et Maurice Taieb (à droite, les Secrétaires d'Etat Tadelech Dalecho et Mulugeta Seid / In front of Lucy, Berhane Asfaw and Maurice Taieb (on the right, State Ministers Tadelech Dalecho and Mulugeta Seid)
Devant Lucy, le paléoanthropologue Berhane Asfaw et le géologue Maurice Taieb (à droite, les Secrétaires d’Etat Tadelech Dalecho et Mulugeta Seid) / In front of Lucy, paleoanthropologist Berhane Asfaw and geologist Maurice Taieb (to the right, State Ministers Tadelech Dalecho and Mulugeta Seid)

Le public nombreux du Musée national, essentiellement constitué d’écoliers, d’étudiants et d’un nombre croissant de touristes nationaux et internationaux, peut désormais visiter les cinq sections de la nouvelle exposition : explication de la méthodologie paléontologique et archéologique, biodiversité du passé, évolution des pré-humains, invention des outils et cultures préhistoriques et début de l’économie de production (domestication des plantes et des animaux).

Now, the numerous visitors of the National Museum – mostly schoolchildren, students and a growing number of national and international tourists – can visit the five sections of the new exhibition: paleontological and archaeological methodology, biodiversity of the past, evolution of pre-humans, invention of tools and prehistoric cultures, and the beginning of food production (plant and animal domestication).

La troisième section, consacrée aux premiers hominidés, est le nouvel écrin des fossiles d’Ardi (Ardipithecus ramidus, 4,4 Ma), de Lucy (Australopithecus afarensis, 3,2 Ma) mais aussi de Selam, une enfant Australopithecus afarensis (3,3 Ma) exposé pour la première fois. Enfin, les quatrième et cinquième sections, consacrées à l’archéologie préhistorique, qui exposent notamment les plus vieux outils lithiques du monde, mais aussi certains des plus tardifs (le « Late Stone Age »), correspondent à une innovation remarquable, puisque les expositions précédentes n’accordaient qu’une place marginale à la culture matérielle et à l’économie des préhistoriques.

The third section, dedicated to early hominids, is the new setting for the fossils of Ardi (Ardipithecus ramidus, 4,4 Ma), Lucy (Australopithecus afarensis, 3,2 Ma) and Selam, a girl child Australopithecus afarensis (3,3 Ma), displayed for the first time. The fourth and fifth  sections, dedicated to prehistoric archaeology, are a remarkable innovation compared to previous exhibitions at the National Museum. They display the world’s earliest stone tools, as well as some of the latest (the « Late Stone Age »).

L’exposition donne une grande visibilité aux recherches menées au CFEE ces dernières années. Son principal artisan, le paléontologue Jean-Renaud Boisserie, est en effet à la tête de l’Omo Group Research Expedition (OGRE). Cette mission de recherche en paléontologie et en archéologie préhistorique, qui opère dans la vallée de l’Omo, est organisée depuis 2006 avec le soutien du CFEE.  L’exposition a également bénéficié de l’expertise d’archéologues préhistoriens associés à d’autres activités du CFEE, Joséphine Lesur (maître de conférences en archéozoologie au Muséum national d’histoire naturelle, laboratoire Archéozoologie et archébotanique4, Paris) et Clément Ménard (doctorant en préhistoire, laboratoire TRACES5, Toulouse, membre de la mission TRACES-CFEE Late Stone Age Sequence).

The exhibition gives visibility to research lead at the French Centre for Ethiopian Studies these last years. The main instigator of the project, paleontologist Jean-Renaud Boisserie, is leading the Omo Group Research Expedition (OGRE). This research mission in paleontology and prehistory, operating in the Omo valley, is organised since 2006 with the support of the CFEE. The exhibition also benefited from the expertise of archaeologists associated with the CFEE’s activities in prehistorical fields: Joséphine Lesur (lecturer in archaeozoology at the National Museum of Natural History, Archaeozoology and archaeobotany laboratory4, Paris) and Clément Ménard (PhD candidate in prehistory, TRACES5, Toulouse, a member of the joint TRACES-CFEE mission « Late Stone Age Sequence »).

La réalisation de cette exposition permanente est le fruit du partenariat qui unit les équipes scientifiques du CFEE et l’ARCCH, institution éthiopienne qui organise notamment la recherche paléontologique et archéologique dans le pays. L’exposition a été financée avec l’aide de l’Ambassade de France en Éthiopie à travers le Fonds Social de Développement.

The making of this exhibition results from the long-term partnership that binds together the CFEE and the ARCCH, the Ethiopian institution which is in charge of organising paleontological and archaeological research in the country. The exhibition has been financially supported by the French Embassy to Ethiopia through the Social Fund for Development.

1 Authority for Research and Conservation of the Cultural Heritage.

2 IPHEP (Institut de paléoprimatologie, paléontologie humaine : évolution et paléoenvironnements), UMR 7262 (CNRS – Université de Poitiers).

3 CEREGE (Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement), UM 34 (CNRS – Université d’Aix-Marseille, IRD, Collège de France).

4 Archéozoologie et archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements, UMR 7209 (CNRS – Muséum national d’histoire naturelle).

5 TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés), UMR 5608 (CNRS – Université de Toulouse Jean Jaurès, EHESS, INRAP).